• Floraison fantastique d’une neige féerique

Représenter la nature victime de l’industrialisation. J’ai choisis de montrer le cycle d’une fleur du début de sa pousse à sa fanaison. Une fleur, artificielle créée de toutes pièces avec des matériaux dits industriels à ma yeux : une ampoule petite moyenne et cassée pour le pistil, du fil de fer torsadé pour la tige, de la tôle pour les feuilles et les sépales. Pour créer la fleur, il suffit de percer le culot de l’ampoule en prenant soin de ne pas attaquer le filament et d’y glisser la tige de fer avec un point de colle. Les pétales se créaient au compas sur le principe d’une rosace, puis en créant une ouverture au centre et en superposant deux pétales, vous créez une corole à fixer autour du culot de l’ampoule. Ouf ! Le code couleur est significatif : transparence, argent, blanc seules les pétales sont multicolores. Improbable. J’ai étendu une petit guirlande de leds à piles sous un sol blanc de coton pouvant évoquer la neige, les nuages, le rêve, la fiction, l’imaginaire…